Comme vous le savez nous vivons actuellement une situation inédite et des mesures exceptionnelles s’imposent. Il fallait donc aménager les examens du second semestre pour que les étudiant-e-s ne soient pas pénalisé-e-s. À la suite de longues discussions, l’UNEF Aix-Marseille a réussi à imposer un nombre conséquent de revendications à l’université. Cela grâce au soutien des 7 000 étudiant-e-s qui ont signé notre pétition et la bataille qu’ont mené vos élu-e-s UNEF auprès de l’université dans les conseils !

Comment vont être évaluées nos UE ?

Deux cas peuvent se présenter :

Si l’évaluation s’est déroulée intégralement avant le confinement (c’est à dire qu’une évaluation a eu lieu avant le confinement et qu’aucune autre évaluation n’a été faite pendant le confinement ou n’est prévue en contrôle terminal), la note est reportée telle qu’elle.

Si l’évaluation s’est déroulée à la fois avant, et/ou pendant le confinement alors la moyenne de l’UE est reportée uniquement si elle est supérieure à 10.

Si la moyenne de l’UE est inférieure à 10, l’UE est dite non évaluée c’est à dire qu’elle ne pourra pas être incluse dans le calcul de la moyenne du semestre.

De plus, si un étudiant n’a obtenu aucune note pendant le confinement, les jurys pourront prendre en compte les notes avant confinement si elle les juge significatives.

De nouvelles modalités d’examens plus justes !

A partir de maintenant, les UE habituellement évaluées en contrôle continu peuvent être évaluées par un examen terminal. Certaines épreuves peuvent être communes à plusieurs unités d’enseignement afin de permettre aux étudiants de réduire la charge de travail pendant cette période difficile.

Il est important de souligner que les obligations d’assiduité à partir du début du confinement sont suspendues donc les étudiants qui stressaient pour leur bourse peuvent être sereins ils ne seront en aucun cas pénalisés.

Par ailleurs, les bonus étudiants sont maintenus si les étudiants ont pu en réaliser une partie suffisante pendant ce semestre. Ils seront évalués selon les activités ayant pu être effectivement réalisées.

Rattrapages et deuxième chance ! Grande victoire avec l’obtention de la règle du max

Les formations de Licence et M1 organiseront des sessions de rattrapages et un droit à la seconde chance accordé par les jurys. Ces rattrapages peuvent porter sur les UE intégralement évaluées avant le confinement (semestre pair et impair).

Pour les rattrapages, l’UNEF Aix-Marseille obtient une grande victoire avec l’obtention de la règle du Max c’est à dire que l’étudiant conservera, pour chaque UE évaluée en rattrapages, la meilleure note obtenue entre la première session et la session de rattrapages.

Un droit à la seconde chance sera pris en compte par les jurys d’examens en permettant une validation par décision du jury si l’année peut être compensée par d’autres semestres du diplôme. Par exemple, pour un étudiant qui a 10 au calcul du diplôme mais qui n’a pas la moyenne à la troisième année, le jury peut valider son diplôme de Licence par décision du jury.

Comment va fonctionner la compensation ?

La moyenne du semestre n’est conservée que si elle est supérieure à 10. Dans le cas contraire, le semestre est « non évalué ».

La moyenne de l’année est calculée sur les notes obtenues sur le semestres pair et impair proportionnellement aux nombre de crédits évalués pour chaque semestre.

Deux cas peuvent se présenter pour l’étudiant.e :

  • Si aucune UE n’a été évaluée, le semestre pair est considéré comme « non évalué ». Si l’étudiant passe dans l’année supérieure, un système d’accompagnement au cours du premier semestre sera mis en place dans le cadre duquel l’étudiant pourra être évalué. Les notes supérieures à 10 se substitueront au « non évalué ». Pour les étudiants en L3 ou M2 ce sera au jury de se prononcer sur l’attribution des crédits du semestre pair et la validation du diplôme.
  • Si au moins une UE a été évaluée, les UE avec une note supérieure à 10 sont validées. Les crédits ECTS associés sont acquis. Si l’étudiant passe dans l’année supérieure, l’étudiant pourra passer à nouveau, à sa demande, les unités d’enseignements « non évaluées » pour obtenir une note. Les notes supérieures à 10 se substitueront au « non évalué ».

Dans le cas d’un diplôme prévoyant une compensation, la moyenne du semestre pair peut servir à la compensation du semestre impair au prorata des crédits évalués. Par exemple, un étudiant ayant obtenu 9 de moyenne au premier semestre avec 30 ETCS et 13 au second semestre avec 10 ECTS, sa moyenne du premier semestre  aura un coefficient de 0,75 et celle du second semestre de 0,25

Le jury peut également choisir de déroger aux notes seuils et à l’absence de compensation.

Changements du calendrier universitaire :

Les rattrapages devront se tenir avant le 10 juillet (de préférence en juin si possible) ou après la dernière semaine d’août incluse (semaine du 24/08).

Le calendrier des L3 tentera d’être le plus optimal possible afin de ne pas les pénaliser en vue de leur master.

La fin officielle de l’année universitaire est repoussée au 31 décembre 2020 pour permettre les ajustements et les sessions d’examens supplémentaires. Cette modification n’entraîne aucune incidence pour l’étudiant c’est juste un moyen de mettre en place plusieurs dispositifs en début d’année prochaine.

Modalités d’évaluation !

Les évaluations à distance suivantes peuvent être mises en œuvre : des évaluations écrites sans surveillance et des évaluations orales sont privilégiées

L’UNEF a réussi à mettre en place les évaluations écrites sans surveillance en tant qu’évaluation privilégiées ! Ces évaluations seront sous forme de rendus de travaux (dissertations, rapports, mémoires, etc.). Elles peuvent être demandées par les enseignants dans des formats et des délais précis et déposés par les étudiants sur AMETICE.

Des évaluations orales peuvent aussi être mises en place mais ne pourront en aucun cas faire l’objet de télésurveillance par une entreprise privée comme cela était envisagé par le ministère de l’enseignement supérieur. La télésurveillance sera assurée par les personnels d’AMU et protègera nos données personnelles.

Bien sûr les mesures de l’université ne sont pas parfaites notamment concernant l’organisation des rattrapages du premier semestre qui pourraient avoir lieu en présentiel de fin juin au 10 juillet ce qui met en danger les étudiant-e-s qui vont travailler en juillet ! Nous allons donc continuer à nous battre pour qu’aucun-e étudiant-e ne soit laissé-e pour compte ! Si vous avez besoin d’aide n’hésitez pas à nous contacter : https://unef-aix-marseille.fr/demande-aide/

Catégories : Actualités

1 commentaire

Aix Marseille Université : l'organisation des examens revue de fond en comble - Gomet' · 20 avril 2020 à 8 h 20 min

[…] C’est une victoire pour le syndicat étudiant Unef, qui plaidait depuis le début du confinement pour l’instauration d’un 10 améliorable. « Dans l’ensemble, c’est un gros soulagement », admet Lyes Belhadj, trésorier de l’Unef Aix-Marseille. Cependant, selon le syndicat, des progrès restent encore à faire, notamment en ce qui concerne une éventuelle session de rattrapage du premier semestre en présentiel à partir de juin. « Beaucoup seront dans l’impossibilité de passer cette session : certains étudiants ont déjà rendu leur appartement, d’autres doivent travailler, et d’autres encore craignent de venir par peur de contracter le virus … ». Afin de répondre aux questions des étudiants qui affluent sur ces toutes nouvelles modalités d’examens, l’Unef a récapitulé les principales mesures sur son site. […]

Les commentaires sont fermés.