L’une des missions de notre syndicat est de représenter les étudiants dans les différentes institutions de l’enseignement supérieur. L’UNEF est ainsi une organisation étudiante représentée au sein du Conseil National de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER). Localement l’UNEF Aix-Marseille représente les étudiants de l’académie d’Aix-Marseille au sein de deux grandes institutions.

Représentation au CROUS Aix-Marseille-Avignon

Les CROUS (Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires) sont des institutions indispensables dans la vie quotidienne des étudiantes et des étudiants. Ils permettent aux étudiants l’accès à de nombreuses aides sociales, organisent le logement de plusieurs centaines de milliers d’étudiants, permettent à plusieurs millions de se nourrir chaque jour décemment à des prix abordables, et constituent un foyer de vie étudiante et culturelle importante grâce aux multiples activités qu’ils proposent sur nos campus et dans nos cités U.

Cette multiplicité de rôles était une volonté de notre syndicat lorsque l’UNEF créa les premières versions des CROUS après la Première Guerre Mondiale. Fort heureusement, cet aspect essentiel des CROUS a perduré et s’est retrouvé en 1955 lorsque l’Etat Français fit perdurer ce que nous avions construit 35 ans auparavant.

Les CROUS permettent à l’UNEF de vivre syndicalement et de garantir les meilleures mesures pour l’ensemble de la communauté étudiante. Localement, grâce au dialogue constant que nous mettons en place avec les directions des CROUS, mais aussi nationalement au sein du CNOUS (direction nationale des CROUS), les élus de notre association s’impliquent quotidiennement dans toutes les prises de décision.

Après presque 65 ans d’activité des CROUS, on remarque que cette institution a beaucoup évolué grâce aux nombreuses victoires de l’UNEF. Depuis les grèves des repas afin de demander davantage de crédits à l’état (1956), les grèves des loyers dans les cités U afin d’alerter contre la précarisation (1963), le gain de plusieurs échelons de bourse afin d’en faire profiter davantage d’étudiants et de leur permettre de vivre dignement (2015), le CROUS se modernise grâce aux élus de l’UNEF.

Ces victoires résultent d’un choix. Celui de s’impliquer dans l’administration du CROUS et d’en être le moteur. Cette volonté se répète tous les deux ans lors des élections étudiantes au Conseil d’Administration des CROUS et nous permettent d’avoir droit de regard, de débat et de contestation sur tous les changements qui pourraient pénaliser les étudiantes et les étudiants. Cette volonté est toujours plus nécessaire alors que chaque année nous devons lutter afin que les prix des restaurants universitaires et ceux des loyers ne changent pas, et nous devons nous montrer toujours plus vigilants. En cette rentrée 2019, finalement, le gouvernement a finalement mis en place une augmentation de 5 centimes du ticket de restauration universitaire, alors que l’UNEF avait réussi à empêcher cela depuis près de 10 ans. Ce n’est pas un hasard si cette augmentation arrive justement au moment où l’UNEF se retrouve dans une situation où elle ne dispose plus de la majorité des sièges d’élus. C’est un avertissement face auquel toutes les étudiantes et tous les étudiants se doivent de répondre dans l’unité, sous peine de subir dans les prochaines années davantage d’attaques sur les conquêtes sociales que nous avons réalisé depuis plusieurs décennies.

Le Conseil d’Administration du CROUS est composé de :

  • 6 représentants de l’État
  • 7 représentants des étudiants
  • 2 représentants de l’enseignement supérieur
  • 3 représentants des personnels du CROUS
  • 3 représentants des communes
  • 1 représentant de la région
  • 4 personnalités extérieures

Il se réunit une fois tous les deux ou trois mois et permet de voter l’orientation du CROUS en termes de services proposés et de tarification de ces services.

Représentation à Aix-Marseille Université

L’université d’Aix-Marseille fonctionne avec deux niveaux de représentation étudiante. Le premier niveau est celui des conseils centraux de l’université. Les conseils centraux sont composés de 4 instances : le Conseil d’administration (CA), le Conseil Académique (CAc), la Commission de Formation et de Vie Universitaire (CFVU) et de la Commission de la Recherche (CR). Le second niveau est celui des Conseils d’UFR (Unité de Formation et de Recherche). 

Le Conseil d'administration

Le Conseil d’administration de l’établissement élit notamment le président de l’université et délibère entre autre sur le règlement intérieur ou encore sur le budget global d’AMU. Il est composé de 4 collèges et de personnalités extérieures à l’établissement :

  • Le collège A et le collège B : sont composés de 16 enseignants chercheurs et maîtres de conférence, élus pour un mandat de 4 ans.
  • Le collège BIATSS : est composé de 6 membres du personnel de l’université, élus pour un mandat de 4 ans.
  • Le collège usagers : est composé de 6 étudiants élus à la proportionnelle au plus fort reste, pour un mandat de 2 ans.

Cette instance pose selon nous un réel problème démocratique. Il est louable d’inclure les étudiants dans les processus de délibérations de l’établissement. Cependant le collège étudiant ne représente que 16% des 36 membres du Conseil d’administration, le président étant généralement issu de la liste majoritaire des collèges A, B et BIATSS, cela laisse une très faible marge de manœuvre aux élus étudiants pour imposer le point de vu des étudiants.

Le Conseil académique

Le Conseil académique est composé des membres de la Commission de formation et de vie universitaire et des membres de la Commission de la recherche. Le président de l’université désigné un vice-président étudiant parmi les membres du collège étudiant du Conseil. Les membres de la commission disciplinaire de l’établissement sont également issu de cette instance. Les délibérations de la section disciplinaire sont soumises à l’approbation du Conseil académique. Enfin le conseil délibère aussi sur les campagnes de recrutement d’Aix-Marseille Université.

Le Conseil académique est composé de :

  • 40 membres de la CFVU, dont 16 étudiants
  • 40 membres de la CR dont 4 doctorants

Cette instance présente l’avantage d’inclure des étudiants au sein de la Commission disciplinaire de l’établissement qui est habilitée à prendre des sanctions. Néanmoins il y existe un grave problème démocratique qui s’explique par deux points : le collège usager ne constitue que 25% du conseil, ce qui est déjà plus que le CA, ce qui fait que les étudiants ne peuvent pas imposer leur volonté. Enfin le vice-président étudiant est désigné par le président de l’université, il n’y a pas d’élection, le conseil se contente juste d’approuver ou non cette désignation.

La Commission de formation et de vie universitaire

Texte à venir !

La Commission de la recherche

Texte à venir !

Les Conseils d'UFR

Texte à venir !