Les 27 et 28 Novembre, tou-te-s les étudiant-e-s de l’université pourront voter pour désigner leur représentant-e-s. Ces personnes vous représenteront pour les deux prochaines années (2020-2022) ! Vous allez voter pour les représentant-e-s étudiant-e-s au Conseil d’administration, à la Commission de Formation et de Vie Universitaire et à la Commission de la Recherche. Ces trois conseils décident d’absolument TOUT dans l’université. En effet, ils élisent le président de l’université, votent le budget, le règlement intérieur, les orientations politiques et scientifiques de l’établissement, les sanctions disciplinaires, les calendriers d’examens, les campagnes de recrutement ou encore la compensation et les rattrapages.

Vous pouvez retrouver plus d’informations sur les conseils centraux d’Aix-Marseille Université, leurs prérogatives, leurs fonctionnements ou encore leurs compositions, sur cette page : https://unef-aix-marseille.fr/representation-etudiante/

Notre bilan sur le mandat 2018-2020

Notre bilan pour le mandat 2018-2020 est riche en victoires améliorant significativement le quotidien des étudiant-e-s de notre université. Contrairement à d’autres organisations étudiantes, nous refusons de nous attribuer des victoires qui ne sont pas les nôtres et nous n’incluront au bilan seulement des éléments factuels.

 Localement nous avons obtenu la non application de l’augmentation des frais d’inscription des étudiants étrangers qui devait faire passer la licence de 170€ par an à 2770€ et le master de 240€ à 3770€. Cette victoire a été obtenue grâce à la mobilisation fin 2018 et début 2019 de l’UNEF Aix-Marseille et d’associations d’étudiants étrangers partenaires. La victoire étant la prise de position votée par le Conseil d’administration de l’université actant l’exonération des étudiants étrangers ! Au niveau national nous avons obtenu la non application de cette hausse des frais d’inscription pour les étudiants étrangers doctorants. Nous avons aussi obtenu la non application de cette augmentation dans 61 universités sur les 67 universités françaises dont la notre : Aix-Marseille Université.

 Mise en place du prénom d’usage pour les personnes transgenres. Dans notre syndicat, nous nous battons que pour toutes les personnes puissent être acceptées et vivre dignement dans la société et à l’université. En ce sens nous nous sommes mobilisés au côté d’associations LGBTI+ et d’étudiant-e-s concerné-e-s pour interpeller l’Université ce qui nous a permis d’obtenir la mise en place du prénom d’usage.

 Nous avons également poussé l’université à prendre des mesures pour faciliter l’accompagnement des personnes en situation de handicap, en obtenant notamment la reconduction automatique des aménagements, alors qu’auparavant les étudiant-e-s concerné-e-s devaient systématiquement repasser devant la médecine préventive pour reconduire leurs aménagements.

 Car nous souhaitons mettre du côté des étudiants toutes les chances pour réussir et qu’une seule semaine pour réviser est bien souvent trop court et anxiogène. Nous nous sommes battu dans plusieurs Comités des études et Conseils d’UFR pour obtenir des semaines de révision supplémentaires lors du vote des calendriers de l’année universitaire 2019-2020. C’est notamment le cas dans l’UFR ALLSH où nos élus au Comité des études de l’UFR, on réussi à obtenir une semaine de révision supplémentaire au second semestre. Cette semaine de révision supplémentaire est légalement déclarée comme une semaine de vacance, ce qui permet aux enseignants et aux membres du personnels d’obtenir une semaine de congés et nous une semaine supplémentaire pour réviser nos partiels.

 À la fin du second semestre de l’année 2019 les étudiants apprenaient que la direction de l’UFR ALLSH souhaitait supprimer 365 heures de cours dans les masters de psychologie. L’UNEF a été au cœur de la mobilisation et à l’issue d’une seule journée de mobilisation qui aura vu un amphi Guyon rempli à son comble, nous avons réussi à faire plier la direction de l’UFR, qui est revenue en arrière sur cette décision qui met en danger nos formations. L’UNEF est pour des diplômes d’excellences, mais pour cela il faut y mettre les moyens et pas juste un slogan dans le logo de l’université !

 Nous avons obtenu la création de plusieurs foyers étudiants sur certains campus de l’université, comme le campus Marseille Centre (faculté St Charles), qui incluent des espaces de repos et des micro-ondes. Nous souhaitons généraliser ce concept à TOUS les campus d’Aix-Marseille Université.

 Notre bilan c’est aussi des milliers d’étudiant-e-s aidé-e-s par l’UNEF dans leurs démarches administratives avec l’appui de nos élu-e-s étudiant-e-s qui possèdent le meilleur taux de présence dans le conseils centraux devant toutes les autres organisations étudiantes, qui ont abandonnées la représentation étudiante depuis plus d’un an et se contentent de distribuer de manière clientéliste l’argent des étudiant-e-s via le fond FSDIE Projet.

 Une victoire au Conseil Constitutionnel sur une question prioritaire de constitutionnalité garantissant la quasi-gratuité dans l’Enseignement Supérieur pour les étudiants français et étrangers ! La bataille se poursuit désormais devant le Conseil d’état. Plus d’information sur cette page : https://unef-aix-marseille.fr/frais-inscription-conseil-constitutionnel/

Pourquoi aller voter ?

Pour plusieurs raisons. Premièrement c’est le seul moment à l’université où l’on va vous demander votre avis sur comment cette dernière doit être gérée, quelles doivent être ses orientations politiques, scientifiques ou encore en matière de formation et de vie universitaire. Les conseils qui sont renouvelés dirigent toutes l’université et décident d’absolument tout dans cette dernière. Il est donc nécessaire d’y avoir des représentant-e-s usagers (étudiant-e-s et doctorant-e-s) combatifs, impliqués et assidus pour porter votre voix et défendre vos droits.

Par ailleurs nous sommes actuellement la seule organisation étudiante à défendre vos droits individuels et collectifs sur TOUS les campus, TOUTE l’année et SANS compromissions. Nous sommes indépendants des partis politiques, des gouvernements et de la direction de l’université, ce qui n’est pas le cas de toutes les organisations qui candidatent pour ces élections.

2 minutes pour voter, c’est 2 ans de représentation étudiante efficace avec des mesures concrètes pour améliorer votre quotidien et vos conditions d’études ! Alors les 27 & 28 novembre allez voter pour faire entendre votre voix et pour exiger le changement !

Comment et où aller voter ?

Il te suffira de te rendre dans le bureau de vote de ton campus muni de ta carte étudiante. Chaque campus aura au moins un bureau de vote, il est essentiel d’aller voter là-bas !  Tu peux retrouver ton bureau de vote sur :

 https://elections.univ-amu.fr/

Voter prend seulement, 2 minutes et derrière c’est 2 ans pour que ta voix soit exprimée et représentée par des élu-e-s efficaces et combatifs ! 

Tu ne peux te déplacer pour voter le jour J ? Aucun problème ! Tu peux faire entendre ta voix par procuration (2 procurations maximum par personne) :

➔ Processus : https://elections.univ-amu.fr/sites/elections.univ-amu.fr/files/public/001-_modalites_depot_procurations_0.pdf
 Modèle : https://elections.univ-amu.fr/sites/elections.univ-amu.fr/files/public/formulaire_procuration_usagers_0.pdf

En cas de problème ou si tu as une question, n’hésite pas à nous contacter sur elections@unef-aix-marseille.fr

Notre projet pour le mandat 2020-2022

Afin de proposer une alternative aux 8 dernières années qui ont vu l’hégémonie d’une organisation néfaste pour la défense de vos droits. Nous avons élaboré un programme réaliste et ancré dans la réalité des étudiant-e-s. En effet ce dernier se base sur des milliers de témoignages et propositions que nous avons collecté au cours de l’année universitaire précédente. Il est le fruit d’une réflexion collective menée par des adhérents de l’UNEF, des sympathisants, des associatifs et des étudiant-e-s engagé-e-s pour le changement à Aix-Marseille Université !

Tu peux aussi télécharger la profession de foi de l’UNEF pour le Conseil d’administration et la Commission de Formation et de Vie Universitaire, ainsi que la profession de fois de la FNEC (Fédération Nationale des Enseignants Chercheurs) pour la Commission de la recherche.

Catégories : Actualités